Joblift analyse les langages de programmation dans les offres d’emploi publiées les 24 derniers mois

Paris/Berlin, le 28 juin 2018 – La plateforme emploi Joblift a étudié les annonces d’emploi publiées les 24 derniers mois afin d’identifier les langages de programmation les plus demandés par les recruteurs en France*. Si le domaine est relativement stable, des disparités importantes existent d’un langage programmatique à un autre. De plus, un tiers des positions sont exclusivement ouvertes aux profils séniors.

Avec + 2% de mentions, Python est le langage qui a le plus augmenté en deux ans

Sur 510 915 offres d’emploi indiquant un besoin en compétences programmatiques, Java est mentionné dans 42% des cas, devant SQL (35%) et JavaScript (27%). PHP et .NET suivent avec respectivement 22% et 17% de mentions. La demande en professionnels maîtrisant les langages de programmation a augmenté entre 0,3% et 0,8% les 24 derniers mois. Deux langages se démarquent cependant : Python, qui est mentionné dans 15% des cas, présente l’augmentation la plus importante avec 2% de mentions en plus tous les mois. Objective-C (1% de mentions) affiche un recul de presque 3% de mentions en moins, soit la baisse la plus forte de tous les langages de programmation étudiés. 

Objective-C 20% plus long à pourvoir que le reste des langages 

La moyenne en France pour pourvoir un poste est de 33 jours. Les positions nécessitant des compétences en programmation mettaient en moyenne 48 jours à être pourvues en 2016 mais 46 en 2017. Cependant, pour certains langages, trouver des candidats adéquats est plus long et la durée de recrutement augmente considérablement. C’est le cas notamment d’Objective-C (57 jours en moyenne), Ruby (51 jours) ou Swift (50 jours). 

SQL et .NET demandent à 3/4 des profils séniors, Ruby plus ouvert aux profils juniors

Pour l’ensemble des langages étudiés, les offres s’adressant aux profils séniors uniquement (5 à 10 ans d’expérience) représentent généralement autour des 30% d’offres totales de chaque langage. Néanmoins, deux langages se distinguent : SQL, où la demande de profils séniors s’élève à 75% et .NET où 69% des positions sont ouvertes aux professionnels faisant preuve d’une expérience de minimum cinq années. Du côté des profils juniors, 12% des offres pour chaque langage mentionne clairement être à la recherche d’un profil moins expérimenté (moins de deux ans). Seul Ruby se distingue avec presque 20% d’offres ouvertes aux candidats juniors.

* Pour sélectionner les langages programmatiques à prendre en compte, Joblift s’est basé sur le rapport PyPL de mai 2018 : Java, Python, PHP, C#, JavaScript, C++, C, Objective-C, Swift, Matlab, Ruby, Scala, Perl, Lua, Delphi, Haskell, .NET, Groovy, PL/SQL, Typescript, Kotlin, PowerShell, Coffeescript, Visual Basic, R, Rust


Télécharger le communiqué en PDF

Télécharger l'infographie

A propos de Joblift :

Joblift est une plateforme pour l’emploi permettant une recherche d’emploi intuitive et fluide. Joblift utilise les toutes dernières techniques de machine learning et perfectionne son algorithme au big data. Grâce à cela sont créés des matchings pertinents et précis entre recruteurs et candidats. Présents en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis, Joblift travaille avec plus de 4 000 partenaires afin de rendre disponible sur son site plus de dix millions d’offres d’emploi. Son équipe dynamique à fort esprit entrepreneurial est dirigée par trois leaders passés par des postes de direction chez Zalando et Amorelie : Lukas Erlebach (CEO) et Alexander Rausch (COO).

Contact presse