Joblift étudie l’évolution du marché de l’emploi de la Santé entre 2015 et 2016

Berlin, le 10 janvier 2016 – Le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift a étudié les évolutions de l’emploi dans la Santé entre 2015 et 2016. La tendance du secteur suit les résultats observés sur la globalité du marché de l’emploi par Joblift en décembre. Les publications d’offres évoluent positivement de presque 30% en 2016 par rapport à 2015, mais cette augmentation est largement aidée par les contrats de travail temporaires, et cela est aussi bien vrai pour les établissements publics que privés. Enfin, l’étude met également en lumière le rôle central des structures d’accueil pour personnes âgées et de la Petite Enfance, pour l’emploi Santé et Social. 

Les contrats temporaires préférés au CDI

Le nombre de publications d’offres d’emploi a crû de 27% entre 2015 et 2016, ce qui pourrait laisser entrevoir un secteur en pleine santé. Cependant cette augmentation est nettement favorisée par la hausse importante de postes en intérim. En effet, alors que le taux d’intérim des emplois de la santé s’élevait à 9% de la totalité de ces emplois en 2015, ce taux a atteint 13% en 2016. Ce chiffre a augmenté aux dépens des CDI, qui représentaient 55% des emplois totaux du secteur Santé l’an dernier, et qui ont perdu plus de deux points en 2016, par rapport à l’année précédente. 

Les établissements privés emploient deux fois plus d’intérimaires

Le secteur public a connu une chute de 13% des publications d’offres en 2016 par rapport à 2015, tandis que les établissements privés ont vu leurs publications d’offres légèrement évoluer de +1% sur la même période. Cependant, lorsque l’on étudie les établissements de santé publics et privés, on observe la hausse générale des contrats temporaires et le recul d’offres de CDI. En effet, le taux d’intérim a plus que doublé dans le secteur privé, alors que les offres CDI et CDD ont fléchi respectivement de 5% et 8%. Les structures publiques ont de leur côté, privilégié les embauches en CDD. Celles-ci ont augmenté de cinq points alors que les annonces d’emploi pour des CDI ont perdu sept points, et les annonces pour de l’intérim, gagné un point. Le poste le plus touché par ces contrats temporaires est de loin celui d’infirmier. Seules 44% des offres publiées sont des CDI. 29% et 26% sont des contrats en intérim ou des CDD. 

Crèches et EHPAD, établissements d’avenir ?

Certains établissements Santé/Social connaissent néanmoins une croissance notable et s’érigent en acteurs clés de l’emploi de la Santé. Avec plus de 30 000 établissements d’accueil pour personnes âgées (EHPAD, MARPA etc.), selon l’INSEE, et plus de 31% de publications d’offres supplémentaires en 2016 par rapport à 2015, le secteur du Grand Âge s’impose comme une valeur sûre pour les demandeurs d’emploi. Les aides-soignants (+41%), infirmiers (+34%) et médecins (+42%) spécialisés en gériatrie, se trouvent dans une branche qui devrait leur fournir un emploi stable et durable. Du côté de la Petite Enfance également, le secteur est porteur. Plus de 400 000 structures de la Petite Enfance sont en activité aujourd’hui en France (crèches, micro-crèches, multi-accueil etc.) selon l’Observatoire de la Petite Enfance. Les postes d’Educateurs de Jeunes Enfants (+22%), Puériculteur (+3%) et Auxiliaire de puériculture (+14%) sont particulièrement recherchés. 

Télécharger le communiqué de presse



Télécharger l'infographie

A propos de Joblift:

Joblift est un meta-moteur de recherche mettant actuellement en ligne plus de 1 million d’offres d’emplois en France et en Allemagne et travaille avec une centaine de sites partenaires. La technologie et l’accompagnement des candidats restent une des priorités. Créé en 2015 par Lukas Erlebach et Malte Widenka, Joblift emploie une trentaine de personnes réparties à Hambourg et Berlin.

Contact presse