Travailleurs indépendants : 175 000 offres, et le poids croissant de l’économie collaborative

Joblift étudie l’évolution de la demande de travailleurs indépendants en France en 2016

Berlin, le 24 janvier 2017 – Le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift a étudié l’évolution des offres d’emploi freelance en France sur les 12 derniers mois, et a comparé ses résultats avec l’année 2015. Selon l’INSEE, les inscriptions au registre des microentrepreneurs ont augmenté de 9% en 2016. Sur les 12 derniers mois, on recense 175 000 offres de missions freelances en France, et un tiers de celles-ci concerne les agents immobiliers et les vendeurs à domicile. Joblift a choisi de se concentrer sur les missions freelances de fonctions support traditionnellement effectuées en interne dans l’entreprise, ainsi que les nouveaux emplois crées par l’économie collaborative. 

Le besoin de développeurs en hausse de 86% 

De l’étude ressort la popularité croissante des développeurs freelance. Ces derniers ne sont pas en reste face aux besoins des entreprises, et ces professionnels sont gagnants en choisissant de rester indépendants. En effet, la demande est très forte et a presque doublé en 2016 (+ 86%). Leurs compétences sont très sollicitées (PHP – 34%, Java/JavaScript – 62%, C++ – 27%, Python –  7%) mais essentiellement pour des missions ponctuelles. En effet, 60% des missions se déroulent entre trois et six mois.

Marketeurs freelance, connaissances digitales indispensables

Les métiers de la communication et du marketing arrivent ensuite avec une évolution positive de 39%. Le métier de rédacteur (web, technique, publicitaire) ressort particulièrement de cette étude, avec une augmentation de la demande de 157% en 2016. Les compétences en web-marketing (54% des demandes), les connaissances en CRM (11%) ou encore la maîtrise des réseaux sociaux (10%) présentent un avantage attractif auprès des clients. Les professionnels du marketing et de la communication s’engagent sur des missions de fond puisque seulement 20% des missions sont inférieures à trois mois. Par ailleurs, on remarque que des PME font appel à des professionnels auto-entrepreneurs pour remplir des positions managériales (8%) voire stratégiques (5%). 

Quel impact de l’économie collaborative sur l’emploi ?

Vrai remède au chômage ou leurre, dans les faits, l’économie collaborative a contribué à la recrudescence des inscriptions de travailleurs au régime des microentrepreneurs. L’offre de chauffeurs et livreurs, emplois originellement porteurs de l’économie collaborative, a augmenté de 20% en 2016, mais elle ne se limite pas à ces emplois. En effet, les nouvelles entreprises Tech (EdTech, FoodTech, CleanTech etc.), offrent des opportunités aux travailleurs aux compétences très diverses. Parmi les profils recherchés, professeur (+7%), cuisinier (+200%), ou encore aide-ménagère (+30%). Cependant, entre résistances syndicales et législations, l’évolution de cette tendance reste à surveiller pour l’année 2017. 

Télécharger le communiqué de presse

A propos de Joblift:

Joblift est un méta-moteur de recherche mettant actuellement en ligne plus d’un million d’offres d’emplois en France et en Allemagne, et travaille avec une centaine de sites partenaires. La technologie et l’accompagnement des candidats restent une des priorités. Créé en 2015 par Lukas Erlebach et Malte Widenka, Joblift emploie une trentaine de personnes réparties à Hambourg et Berlin.

Contact presse

Pour plus d'informations:

Mathilde Brygier
PR Manager France

Joblift GmbH
Leuschnerdamm 31
10999 Berlin
+33 977 552 568
mathilde.brygier@joblift.fr

Cookies
Joblift utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers qui nous aide à vous offrir les meilleurs résultats dans votre recherche d'emploi.