Joblift étudie les offres d’emploi pour les spécialistes des biotechnologies en France

Berlin, le 5 mai 2017 – La France est aujourd’hui au deuxième rang mondial en nombre d’entreprises des sciences et de la vie, derrière les Etats Unis. Le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift a étudié les offres d’emploi du secteur des biotechnologies, publiées les 12 derniers mois. Le nombre d’offres total dépasse largement les 25 000, mais l’intérim et les stages ont aussi beaucoup augmenté. La santé est le domaine dans lequel les biotechnologies emploient le plus, suivi de l’industrie et de l’agriculture. L’étude démontre également que les biotechnologies sont un secteur international puisque 71% s’adressent aux anglophones.

9% de postes en intérim en plus

On compte 25 754 offres dans les biotechnologies sur les 12 derniers mois. Alors que fin 2015 les offres restaient actives pour une durée médiane de 29 jours, le chiffre a baissé à 28 en 2016, pour atteindre les 21 jours pour le moment, en 2017. Ces chiffres peuvent être expliqués par l’augmentation de 9% des postes en intérim et de 22% des offres de stages, ces postes étant généralement plus faciles et rapides à pourvoir. Cependant, le nombre de CDI a crû de presque 1% au cours des 12 derniers mois.

56% des offres d’emploi du secteur représentées par la santé

Parmi les domaines dans lesquels opèrent les biotechnologies, le domaine de la santé représente 56% des annonces totales publiées les 12 derniers mois. Les postes de techniciens de laboratoire (52%) et responsables qualité (20%) sont les plus recherchés, suivi des ingénieurs commerciaux (18%). Les biotechnologies au service de l’industrie représentent 17% des offres d’emploi publiées sur la période étudiée. Les techniciens de maintenance (16%) et de contrôle qualité (10%) sont les métiers les plus demandés, ainsi que les chefs de projet (10%). Dans le domaine agricole (9% des offres totales), presque 70% des postes ouverts sont pour les commerciaux itinérants, 16% pour les techniciens en laboratoire et 9% pour les chercheurs.

Plus 4% d’offres en plus en 2016 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes

L’Ile-de-France reste la région qui emploie le plus dans le secteur des biotechnologies (32% des offres totales), à l’exception des biotechnologies agricoles, dites vertes, dont 23% des emplois se trouvent en région Auvergne-Rhône-Alpes (contre 12% pour l’Ile-de France). Par ailleurs, cette région a également connu la hausse la plus importante avec + 4% en 2016, contre une moyenne de 0,8% pour le reste du pays.

71% des annonces s’adressent aux anglophones

Sur presque 26 000 offres d’emploi, on compte 26% d’annonces en anglais, ne demandant pas la maîtrise du français. 31% de ces annonces s’adressent aux chefs de projets et chargés de développement commercial, 28% aux chargés de recherche ou aux enseignants-chercheurs, et 17% aux développeurs informatique. Et parmi les annonces en français, 45% de celles-ci exigent un anglais courant au minimum. On peut supposer que l’offre forte en anglais démontre l’ouverture des entreprises françaises aux talents étrangers, pour combler la fuite des cerveaux français.

A propos de Joblift :

Joblift est un méta-moteur de recherche mettant actuellement en ligne plus d’un million d’offres d’emploi en France et en Allemagne, et travaille avec une centaine de sites partenaires. La technologie et l’accompagnement des candidats restent une des priorités. Créé en 2015 par Lukas Erlebach et Malte Widenka, Joblift emploie une quarantaine de personnes réparties entre Hambourg et Berlin.

Pressekontakt

Edgar Fluijt
VP Marketing
E-Mail: press@joblift.com
Tel.: +49 40 87407947
By continuing to browse this site you permit Joblift and its partners to place identification cookies on your browser and identify you for marketing.Opt-Out & Privacy Policy