Joblift étudie le marché de l’emploi de la e-santé française

Berlin, le 13 juillet 2018 – La plateforme emploi Joblift a étudié le marché de l’emploi français de la e-santé. Joblift a analysé presque 10 000 offres d’emploi dans la e-santé publiées en France les 24 derniers mois. La télémédecine s’avère être le domaine de la e-santé qui recrute le plus avec un peu plus de la moitié des offres publiées. Ce secteur embauche également plus de développeurs que de médecins. Enfin, les grandes entreprises maintiennent une place importante sur le marché de la e-santé puisqu’elles ont publié près de 50% des offres totales.

Des stages qui débouchent sur des CDI

9 948 offres d’emploi en e-santé ont été publiées en France ces 24 derniers mois. En deux ans, les offres ont augmenté en moyenne de presque 3% tous les mois, contre 2% pour la totalité du marché de l’emploi. Le poste le plus recherché est celui de développeur avec 34% des offres émises depuis 2016. 33% des postes publiés étaient adressés aux médecins et 28% aux commerciaux. De plus, 74% des offres sont des CDI. Ce chiffre s’élève à 51% pour l’ensemble du marché du travail français. L’étude montre également que 57% des offres de stages ouvrent la voie à une embauche potentielle en fin de stage.

Plus de 50% des embauches en télémédecine

La e-santé comporte quatre domaines : la télésanté (incluant notamment les actes de prévention et de soins à distance, et les sites d’informations et de promotion de la santé), la télémédecine (soit les actes médicaux réalisés à distance par un médecin), la m-santé (santé mobile incluant applications pour smartphones et les objets connectés en lien avec la santé) et les systèmes de dossiers électroniques de santé. La télémédecine représente la part d’offres la plus importante de la e-santé. Elle comptabilise en effet 51% des offres émises depuis juin 2016, avec une évolution de 5% en moyenne tous les mois. Les entreprises de systèmes de dossiers électroniques de santé suivent avec 30% des offres totales et observent une augmentation de 4% sur la période étudiée. La santé sur mobile présente 13% des annonces d’emploi et une augmentation de 8%. Enfin, bien que la télésanté rassemble seulement 6% des offres, elle profite d’une augmentation de 6% de ses offres.

Presque la moitié des offres émises par les grandes entreprises

La e-santé est au cœur de l’activité de plus de 1000 organisations qui sont principalement des grandes entreprises. En effet, 45% des offres d’emploi publiées sur la période étudiée l’ont été par de grandes entreprises et cabinets de conseil. Suivent de près, les PME avec environ 40% des offres disponibles et enfin, les start-ups qui totalisent 23% des offres d’emploi dans la e-santé.

Télécharger le communiqué en PDF

infogr_ehealth

A propos de Joblift :

Joblift est une plateforme pour l’emploi permettant une recherche d’emploi intuitive et fluide. Joblift utilise les toutes dernières techniques de machine learning et perfectionne son algorithme au big data. Grâce à cela sont créés des matchings pertinents et précis entre recruteurs et candidats. Présents en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis, Joblift travaille avec plus de 4 000 partenaires afin de rendre disponible sur son site plus de dix millions d’offres d’emploi. Son équipe dynamique à fort esprit entrepreneurial est dirigée par deux leaders passés par des postes de direction chez Zalando et Amorelie : Lukas Erlebach (CEO) et Alexander Rausch (COO).

Pressekontakt

Edgar Fluijt
VP Marketing
E-Mail: press@joblift.com
Tel.: +49 40 87407947
By continuing to browse this site you permit Joblift and its partners to place identification cookies on your browser and identify you for marketing.Opt-Out & Privacy Policy